Définition clerc français | dictionnaire français définition synonymes Reverso

Collins

clerc  

      nm  
1    personne étudiant pour passer de l'état laïque à l'état ecclésiastique  
2    par extension   à connotation ironique, homme lettré, savant  
3    employé d'un notaire, d'un huissier  


pas de clerc            n  
étourderie due à l'inexpérience  
pas de clerc            n  
initiative malheureuse, imprudence  
Dictionnaire Français Définition  
Collins

clerc

, s  
      n inv  
1    prêtre, curé, coadjuteur, chapelain, aumônier, druide, abbé, vicaire, chaman, pasteur, moine, marabout, révérend, mage     (vieilli)   cureton  
2    savant, maître, philosophe, lettré, expert  
3    commis, tabellion, employé, secrétaire, courtier  


faire un pas de clerc  
      v   commettre une erreur  

Dictionnaire Français Synonyme  

grand clerc nm.
très savant, expert
Reverso/Expressio
s’emploie le plus souvent dans il ne faut pas être grand clerc pour

Origine

Le mot clerc est issu au XIe siècle du latin clericus qui signifiait « membre du clergé », puis également « lettré ».
Mais quel lien peut-il y avoir entre un savant et un curé ou un évêque, me direz-vous ? Eh bien il ne faut pas oublier qu'en ces temps lointains, les membres du clergé étaient presque les seuls à savoir lire et écrire, ce qui, aux yeux du peuple, en faisait des savants (imaginez, qu'à notre époque, ils soient les seuls à savoir utiliser un ordinateur !)

Dans son Dictionnaire comique, satyrique, comique, burlesque, libre et proverbial paru en 1735, Philibert-Joseph Le Roux indique que c'est un grand clerc s'utilisait « en se moquant d'un homme qui fait le savant », probablement avec une connotation anticléricale.

Exemple

« La Grèce et le Portugal ont intégré l'union monétaire avec une balance extérieure nette plus ou moins égale à zéro : leurs actifs extérieurs et leurs dettes extérieures étaient plus ou moins équivalents. Ensuite, ils ont enregistré chaque année pendant une dizaine d'années des déficits des comptes courants équivalant à 10 % de leur PIB. Il ne faut pas être grand clerc pour comprendre que leur dette extérieure nette atteint aujourd'hui 100 % de leur PIB. »
Le Monde - Entretien avec Helmutt Schmidt - Article du 7 décembre 2010

Commentaires additionnels:

Dictionnaire Collaboratif     Français Définition
nm.
maladresse, erreur commise par inexpérience ou ignorance
Reverso/Expressio (littéraire)
n.
Le suspense est un moyen pour un narrateur de donner du poids à une partie de son récit en créant une attente anxieuse, un doute sur la suite du déroulement de l'histoire. En droit canonique, une suspense est une sanction appartenant à la catégorie des censures, qui touche uniquement les clercs.

head

Communauté Reverso

  • Créez votre liste de vocabulaire
  • Participez au Dictionnaire Collaboratif
  • Mettez en valeur vos connaissances linguistiques
Publicité
"Dictionnaires français de définitions et de synonymes, © Synapse 2007 pour les données et © Softissimo 2007 pour le logiciel et la mise en page"