Définition commis de cuisine français | dictionnaire français définition synonymes Reverso

Chercher aussi sur: Web Actualités Encyclopédie Images Expressions françaises avec
Cordial Dico

commis

  

      nm inv   employé de bas niveau dans les commerces  


commis-greffier  
      nm   commis du greffier  
commis-voyageur  
      nm     (commerce)   représentant essayant de placer la marchandise auprès des clients  
Dictionnaire Français Définition  
Consulter aussi:

commise, comi, comics, compromis

Dictionnaire Collaboratif     Français Définition
n.
généralement un haut fonctionnaire ou une personne qui travaille dans une institution publique avec énergie, dévouement et à un haut niveau
n.
1. pièce de cuisine ouverte sur un espace de repas et/ou un salon ; cuisine ouverte 2. gastronomie américaine
n.
forme de cuisine moderne qui marie recettes traditionnelles et ingrédients de différents pays du monde afin de faire émerger de nouvelles créations (nems au boudin noir, par ex.)
[Gastr.]
nf.
Ustensile de cuisine. Sorte de spatule souple à embout en caoutchouc ou silicone servant à racler le fond des récipients, afin de récupérer la totalité des crèmes et des sauces.
nf.
ustensile de cuisine utilisé pour couper les légumes en rondelles
n.
couvert ou ustensile de cuisine permettant de servir les tartes et les gâteaux
n.
cuisine
faire la popote
exp.
se dit lorsqu'on admet avoir commis une erreur
Reverso/Expressio
nm.
boulette de viande hachée dans la cuisine japonaise
(culinaire)
nf.
1. discipline étudiant les phénomènes physiques et chimiques de la cuisine 2. art de cuisiner en s'inspirant de cette discipline
nm.
poêle évasée et profonde utilisée dans la cuisine chinoise
o.
s'emploie pour annoncer que l'on a commis une erreur, que l'on a oublié quelque chose
[Fam.]
nm.
vol commis en subtilisant un objet dans les poches ou dans les sacs d'une personne, sans que la victime ne s'en aperçoive.
[Just.] L'auteur du vol à la tire est appelé: pickpocket, voleur à la tire, tireur.
n.
agissements fautifs commis dans l'exercice d'une profession commerciale ou non, de nature à engager la responsabilité civile de son auteur ; les agissements doivent tendre soit à attirer la clientèle, soit à la détourner d'un concurrent de manière fautive.
[Leg.]
n.
principe de procédure pénale, selon lequel le parquet décide de poursuivre ou non une personne soupçonnée d'avoir commis une infraction
[Leg.]
n.
situation dans laquelle un délinquant a, par ses agissements, commis plusieurs infractions distinctes, sans qu'elles soient séparées entre elles par une condamnation définitive.
[Leg.]
adj.
1. se dit d'un restaurant qui sert une cuisine de haut niveau (gastronomique) dans un cadre simple et à un prix très abordable (comme dans un bistrot) 2. qualifie la cuisine servie dans un restaurant bistronomique
[Gastr.]
nm.
1. mélange d'épices originaire de l'Inde utilisé dans la cuisine réunionnaise 2. (par méton.) plat cuisiné avec cette épice
[Gastr.] exemple (sens 2.) : "un massalé de porc"
n.
Chou vert frisé non pommé utilisé comme plante fourragère et dont on cuisine auj. de nouveau les feuilles riches en nutriments et en vitamines. (On dit aussi chou kale.)
n.
petits pains farcis et cuits à la vapeur, très appréciés dans la cuisine chinoise
adj.
en cuisine japonaise, mode de préparation d’un aliment (viande, poisson, légume, etc.) que l’on cuit au gril après l'avoir fait mariner dans une sauce au soja
[Gastr.]
nm.
moment de grande activité dans la cuisine d'un restaurant
[figuré]
nf.
(néologisme de "bistrot" et "gastronomie") concept désignant l'alliance d'une cuisine raffinée avec la simplicité et les prix abordables d'un bistrot
[Gastr.]
v.
organiser ses affaires sans se soucier des autres ou des règles
Pour ajouter des entrées à votre liste de vocabulaire, vous devez rejoindre la communauté Reverso. C’est simple et rapide:

Publicité
Advertising