Définition conseil d'entreprise français | dictionnaire français définition synonymes Reverso

Collins

conseil  

      nm  
1    recommandation, avis donné sur ce qu'il faut faire ou éviter  
2    incitation que l'on peut tirer de l'étude des événements  
3    personne à qui l'on demande un avis  
4    personne assistant une autre personne pour la gestion de ses affaires  
5    assemblée ayant un pouvoir de délibération, non de décision  


agence-conseil  
      nf     (finances)   succursale bancaire ayant un rôle de conseil  
architecte-conseil  
      n inv   architecte ayant un rôle de conseil auprès d'un gouvernement, d'une grosse entreprise  
avocat-conseil  
      nm     (droit)   personne inscrite au barreau qui défend en cas de procès et conseille pour la signature de contrats, la gestion, etc.  
grand-conseil  
      nm     (histoire)   assemblée importante à l'image du conseil royal  
ingénieur-conseil  
      nm   ingénieur spécialisé dans le domaine des expertises  
médecin-conseil  
      nm   médecin au service d'un organisme d'assurance maladie, public ou privé, chargé de donner un avis sur l'état de santé des assurés  
organisateur-conseil  
      nm   personne dont le métier est d'apporter des conseils aux entreprises, sur leurs structures et leurs fonctionnements dans le but d'accroître la productivité  
tenir conseil            v  
délibérer  
Dictionnaire Français Définition  
Consulter aussi:

tenir conseil, consuel, conseiller, conil

Dictionnaire Collaboratif     Français Définition
nm.
Personne qui devient membre d'un organisme (conseil d'administration, comité d'entreprise, syndicat de copropriété, association, etc.) sans avoir à le demander, en raison de sa seule qualité, comme prévu par la loi ou les statuts, à condition de manifester son accord.
[Leg.]
n.
grade de début des membres du Conseil d'Etat.
[Leg.]
n.
ensemble des tribunaux de l'ordre administratif normalement soumis au contrôle du Conseil d'Etat soit par la voie de l'appel, soit par la voie de la cassation.
n.
conseil beauté
n.
assemblée élue chargée d'administrer par ses délibérations les affaires du département en tant que collectivité territoriale.
[Leg.]
n.
organisme composé de quelques copropriétaires d'un immeuble bâti, élus par les autres et chargés d'assister le syndic et de contrôler sa gestion relative à la copropriété.
[Leg.]
n.
assemblée élue au suffrage universel direct pour six ans, chargée d'administrer par ses délibérations les affaires de la région.
[Leg.]
n.
réunions régulières depuis 1975 des Chefs d'Etat ou de Gouvernement des Etats membres des Communautés européennes.
[Leg.]
n.
assemblée élue chargée d'administrer par ses délibérations les affaires de la commune.
[Leg.]
n.
profession juridique exercée soit à titre personnel, soit dans le cadre d'une société civile professionnelle, consistant à donner des consultations et à rédiger des actes sous seing privé et impliquant une qualification attestée par une inscription sur une liste.
[Leg.]
n.
assemblée de parents et de personnes qualifiées chargées, sous la présidence du juge des tutelles, d'autoriser certains actes graves accomplis au nom d'un mineur ou d'un majeur en tutelle, et de contrôler la gestion du tuteur.
[Leg.]
n.
organe de l'O.N.U, chargé sous l'autorité de l'Assemblée générale de contrôler l'administration des territoires sous tutelle.
[Leg.]
n.
organisme consultatif placé auprès de la Cour des comptes ; chargé de constater la répartition de la charge fiscale et d'en mesurer l'évolution ; rapports publiés au Journal Officiel.
[Leg.]
n.
juridiction d'exception paritaire chargée de concilier et à défaut de juger les litiges nés de la conclusion, de l'exécution et de la dissolution du contrat individuel de travail.
[Leg.]
n.
organisme dont les membres sont élus par ceux qui appartiennent à un ordre.
[Leg.]
n.
organisation internationale créée en 1949 et ouverte aux Etats démocratiques de l'Europe Occidentale.
[Leg.]
n.
autorité administrative indépendante, composée de 9 membres nommés par tiers par le Président de la République, par le Président du Sénat et par le Président de l'Assemblée nationale ; investie d'une fonction de régulation de la communication audiovisuelle publique et privée.
[Leg.]
nf.
entreprise de biotechnologie
[Bus.] exemple : "une molécule phare issue d'une biotech française" apocope de "biotechnologie"
v.
créer une nouvelle entreprise
[Fam.]
nf.
une entreprise longue et difficile
Expressio (familier) s’emploie souvent à la forme négative ce n'est pas la mer à boire pour dire que quelque chose est tout à fait faisable
nm.
restructuration au sein d'une entreprise
s'emploie par euphémisme
n.
jours effectivement travaillés dans l'entreprise.
[Leg.]
nm.
entreprise spécialisée dans la démolition écologique
exemple : "un déconstructeur de navires"
n.
position d'une entreprise ou d'un groupe d'entreprises sur un marché déterminé qui, compte tenu notamment des potentialités de concurrence, se trouve dans la situation d'agir sans tenir notablement compte des concurrents.
[Leg.];[Bus.]
nf.
entreprise individuelle bénéficiant d'un statut simplifié
l'autoentreprise est gérée par un auto-entrepreneur on écrit aussi auto-entreprise
v.
travailler depuis XX ans dans l'entreprise
avoir 25 ans de maison : travailler depuis 25 ans dans l'entreprise ou l'administration correspondante
n.
personne qui lance une nouvelle entreprise de technologie
[Bus.] anglicisme. Existe en verbe : lancer une start-up
n.
activité, personne ou entreprise qui demande beaucoup d'argent
[Fam.] cette maison de campagne est une pompe à fric
vt.
accorder un écolabel à (un produit, une entreprise, etc.)
exemple : "écolabeliser un hôtel" s'emploie surtout au participe passé : "une peinture écolabelisée", "un camping écolabelisé"

head

Communauté Reverso

  • Créez votre liste de vocabulaire
  • Participez au Dictionnaire Collaboratif
  • Mettez en valeur vos connaissances linguistiques
Publicité
"Dictionnaires français de définitions et de synonymes, © Synapse 2007 pour les données et © Softissimo 2007 pour le logiciel et la mise en page"
Advertising