Définition corvéable français | dictionnaire français définition synonymes Reverso

Cordial Dico

corvéable  

      adj inv  
1    vieilli, histoire   qui devait la corvée au seigneur  
2    à qui l'on peut imposer une corvée  


taillable et corvéable à merci            adj  
bon pour toutes les corvées  
Dictionnaire Français Définition  
Cordial Dico

corvéable

, s  
      adj inv   taillable, assujetti, esclave  

Dictionnaire Français Synonyme  

(taillable et) corvéable à merci adj.
1. bon pour faire les corvées
2. destiné à être exploité
Expressio
(littéraire)

Origine

Qu'on puisse tailler un crayon ou bien une pipe (comme à Saint-Claude Lien externe, bien sûr), cela se comprend aisément.
Mais comment peut-on tailler un individu, quand bien même serait-ce pour qu'il porte un casque à pointe ?

Ceux qui n'ont pas trop joué à la bataille navale ou au morpion lors de leurs cours d'histoire de France, se rappellent probablement qu'il y a bien longtemps, au Moyen-Âge, la 'taille' était un impôt que le serf devait à son seigneur. Le paysan était donc 'taillable'.

Mais ce même paysan devait également des journées de travail à son maître, la corvée. Il était donc aussi 'corvéable'.

Comme ces corvées et le montant de la taille dépendaient souvent du simple bon vouloir ou du bon plaisir du seigneur, le serf était purement et simplement à sa merci.

Exemple

« Celui qui ne pouvait payer, donnait son corps et son temps, taillable et corvéable à merci, obligé de labourer, moissonner, faucher, façonner la vigne, curer les fossés du château, faire et entretenir les routes. »
Émile Zola - La terre

Commentaires additionnels:

crepidule:

La Taille : impôt de l'Ancien régime en France et taillable n'est...


head

Communauté Reverso

  • Créez votre liste de vocabulaire
  • Participez au Dictionnaire Collaboratif
  • Mettez en valeur vos connaissances linguistiques
Publicité
"Dictionnaires français de définitions et de synonymes, © Synapse 2007 pour les données et © Softissimo 2007 pour le logiciel et la mise en page"