Définition patin-couffin français | dictionnaire français définition synonymes Reverso

Chercher aussi sur: Web Actualités Encyclopédie Images Expressions françaises avec
patin-couffin exp.
1. et cetera
2. et patati, et patata
Expressio
(familier)

Origine

Il ne semble pas exister d'explications certaine sur l'étymologie de cette expression qui était connue au moins en 1823[1], qui nous vient du sud de la France (selon certains, de l'occitan "patin e cofin") et qui est très employée en Provence, aussi bien en français qu'en provençal.

Au début du XIXe siècle, le 'patin' désignait une pantoufle, un vieux chiffon ou bien un véritable patin (de ceux qu'il ne fallait surtout pas oublier d'utiliser pour se mouvoir sur un parquet récemment ciré sans l'abimer).
Quand au couffin, c'était la corbeille munie d'anses, qui servait également de berceau.

L'explication proposée ici nous vient de Philippe Blanchet, dans son "Zou, Boulégan !" publié en 2000.
Elle repose sur la réputation de bavardages futiles que les hommes font aux femmes, parce qu'elles ne causeraient entre elles que de choses aussi peu intéressantes que les problèmes ménagers (d'où le patin) et de ceux liés à leur progéniture (d'où le couffin).

Exemple

« Je suis allée au docteur, il m'a fait de tout ; examens, tests, vérifications, patin, couffin. »
Raymond Covès - Sète à dire - 1998

Compléments

En Provence (et peut-être ailleurs), on utilise aussi "en faire tout un patin-couffin" pour dire "en faire toute une histoire".

Commentaires additionnels:

Pour garantir la qualité des commentaires, nous vous prions de vous identifier. C’est simple et rapide :
Ou Inscription/connexion sur Reverso

Pour ajouter des entrées à votre liste de vocabulaire, vous devez rejoindre la communauté Reverso. C’est simple et rapide:
Consulter aussi:

patin, patinot, patichonne, patichon


Publicité