Définition terre-à-terre français | dictionnaire français définition synonymes Reverso

Cordial Dico

terre-à-terre

  

      adj inv   qui manque d'élévation de pensée, trop matérialiste  
Dictionnaire Français Définition  
Cordial Dico

terre-à-terre

  
      adj inv  
1    concret, matériel     (par extension)   prosaïque, métaphysique, réel  
[antonyme]   romantique, spirituel, poétique  
      n inv  
2    petit-bourgeois     (vieilli)   beauf     (vieilli)   franchouillard  

Dictionnaire Français Synonyme  

terre-à-terre adj.
prosaïque, matériel, sans ambition
qui se détache avec peine des choses communes
Reverso/Expressio
(péjoratif)

Origine

Cette locution existerait depuis le XVIIe siècle.
Selon plusieurs sources, elle a d'abord signifié "à ras du sol" et s'est d'abord employée au sens propre pour les chevaux ou les danseurs lorsqu'ils progressent par petits sauts, donc en restant toujours très près du sol (la 'terre'), en ne s'élevant pas[1].

Puis, à la fin du même siècle, elle a pris le sens toujours compris aujourd'hui, pour désigner cette fois une personne dont l'esprit n'est pas capable de s'élever ou de faire un peu abstraction des contraintes quotidiennes.

Mais Pol Corvez, dans son "Dictionnaire marin des sentiments et des comportements" (Cristel, 2009) nous propose une autre origine nettement plus ancienne puisqu'elle daterait de la fin du XIIe siècle où, "aller terre à terre" signifiait "naviguer de port en port", ou faire ce qu'on appelle aujourd'hui du cabotage, sans s'éloigner beaucoup de la terre ferme (cet usage maritime est cité par le Dictionnaire de l'Académie Française de 1694 et par Augustin Jal en 1848 dans son "Glossaire nautique").

Exemple

« Dans la foulée de Johan Bruyneel, quatorze des vingt équipes présentes ont signé une pétition pour revenir sur cette décision qualifiée de "nostalgique". Et alignent des arguments assez terre-à-terre, à l'image du manager de Saxo Bank Bjarne Riis : "Nos sponsors paient très cher. Il serait inacceptable qu'un leader perde le Tour sur crevaison parce qu'il n'a pas pu prévenir à temps sa voiture d'assistance." »
L'Équipe - Article du 13/07/2009 - Panique dans l'oreillette

Compléments

Pour expliquer le "terre-à-terre" des chevaux, voici ce qu'on trouve dans l'ouvrage de François Robichon de La Guérinière, paru en 1769, et intitulé "École de cavalerie, contenant la connaissance, l'instruction et la conservation du cheval - Tome premier" :
« Suivant la définition de M. le Duc de Newcastle, qui est très juste, le terre-à-terre est un galop en deux temps, de deux pistes, beaucoup plus raccourci et plus rassemblé que le galop ordinaire, et dont la position des pieds est différente, en ce qu'un cheval lève les deux jambes de devant ensemble, et les pose de même à terre, les pieds de derrière accompagnent ceux de devant d'un même mouvement, ce qui forme une cadence tride et basse, dans laquelle il marque tous les temps avec un fredon de hanches, qui part comme d'une espèce de ressort.

Commentaires additionnels:


head

Communauté Reverso

  • Créez votre liste de vocabulaire
  • Participez au Dictionnaire Collaboratif
  • Mettez en valeur vos connaissances linguistiques
Publicité
"Dictionnaires français de définitions et de synonymes, © Synapse 2007 pour les données et © Softissimo 2007 pour le logiciel et la mise en page"