Définition tronc commun français | dictionnaire français définition synonymes Reverso

Cordial Dico

tronc

  
      nm  
1    partie d'un arbre comprise entre le sol et les premières grosses branches  
2    partie du corps, tête et membre exclus  
3    sorte de tirelire qui équipe les églises et qui sert à recevoir les offrandes  
4      (anatomie)   partie principale d'un nerf, d'une veine, etc.  
5      (géométrie)   partie d'un solide comprise entre sa base et une section plane parallèle à cette base  
Dictionnaire Français Définition  
Consulter aussi:

tronce, troc, troncal, tronche

Dictionnaire Collaboratif     Français Définition
exp.
rare, peu commun
adj.
hors du commun, exceptionnel
Expressio on dit aussi plus rarement hors de pair
n.
stipulation insérée dans un contrat passé par l'administration ou pour son compte et dont le caractère exorbitant du droit privé entraîne la qualification administrative de ce contrat.
[Leg.]
n.
juridiction de droit commun et de second degré.
[Leg.]
nf.
lieu commun, formule rebattue, vidée de son sens
Expressio (familier et péjoratif)
nm.
1. palmier d'Amérique du Sud, au tronc fin, pouvant atteindre 20 m de haut 2. fruit de ce palmier aux vertus antioxydantes et énergisantes
n.
droit reconnu à chaque époux commun en biens de ne supporter les dettes communes nées du chef de l'autre que dans la limite de la part d'actif qu'il recueille dans le partage de communauté, à condition d'avoir fait dresser inventaire.
[Leg.]
vt.
1. transformer (un lecteur DVD) pour rendre possible la lecture de n'importe quel DVD, quel que soit son format 2. supprimer la notion de zones pour une carte de transports en commun
au sens 2, s'emploie surtout au participe passé : "le pass Navigo dézoné"
nm.
1. transformation d'un lecteur DVD pour rendre possible la lecture de n'importe quel DVD, quel que soit son format 2. fait de supprimer la notion de zones pour une carte de transports en commun
2. exemple : "le dézonage permet au détenteur du pass Navigo d' utiliser l'ensemble des transports en commun d'Ïle-de-France, quelles que soient les zones de validité de leur forfait habituel"
nm.
atelier regroupant des artistes pour une certaine durée dans le but de créer un projet en commun
[Angl.] mot anglais signifiant : "atelier" prononciation : [wœʀkʃɔp] il n'y a pas d'équivalent français
nm.
manière de vivre en harmonie avec la nature, caractérisée par la pratique de la nudité en commun, ayant pour but de favoriser le respect de soi-même, le respect des autres et de l’environnement
Nudisme : fait de vivre nu.
nf.
fait d'utiliser un nom propre comme nom commun ou inversement
exemples d'antonomase : poubelle, sandwich, la Renaissance
n.
ensemble des règles régissant les rapports entre particuliers et les relations entre l'Administration et les particuliers lorsqu'elles ne sont pas exorbitantes du droit commun.
[Leg.]
n.
déclarée "patrimoine commun de l'humanité" par l'ONU, cette zone sera explorée et exploitée sous la conduite d'une Autorité créée par la convention de Montego Bay signée le 10 décembre 1982.
[Leg.]
n.
nom de personne qui peut aussi devenir un nom commun ou une marque connue
ex : poubelle, sandwich, (noms communs) canson, bic (d'après Bich) noms de marque
n.
ensemble des règles applicables aux effets de commerce et présentant un certain nombre de caractères qui les distinguent des règles du droit commun des obligations.
[Leg.]
n.
biens en numéraire, en nature ou en industrie mis en commun par les associés lors de la constitution d'une société ; en contrepartie chaque associé reçoit des droits sociaux.
[Leg.]
v.
amener différentes choses à un niveau commun sans aucune ambition 2. viser le minimum, le choix médiocre
Expressio (péjoratif)
nm.
nom commun de l'alyte, batracien d'Europe nommé ainsi parce qu'il garde les œufs pondus par la femelle jusqu'à leur éclosion
n.
terme générique désignant plusieurs sortes de groupements de propriétaires fonciers réunis en vue de l'exécution de travaux destinés au profit commun de leurs fonds.
[Leg.]
n.
procédure suivie devant les juridictions administratives, régie par des règles spécifiques exorbitantes du droit commun.
[Leg.]
n.
clause par laquelle les époux conviennent que la communauté sera administrée conjointement, tout acte de disposition ou d'administration même s'il a pour objet des biens réservés est fait sous la signature du mari et de la femme.
[Leg.]
n.
biens qui font partie de la communauté entre époux et qui sont partagés en principe par moitié après la dissolution du régime matrimonial.
[Leg.]
npl.
dans le droit de la copropriété, les parties communes d'un immeuble bâti sont celles qui ne font pas l'objet d'une jouissance privative
[Leg.]
nf.
établissement public de coopération intercommunale (EPCI) regroupant plusieurs communes d'un seul tenant et sans enclave
n.
une erreur commune fait le droit.
[Leg.]
o.
1. prêt à cuire 2. politique agricole commune
v.
échanger des idées afin de présenter une réponse commune
nm.
magasin de type supermarché, hypermarché, supérette en considération de leurs caractéristiques communes
v.
cohabiter, décider de vivre une vie commune une vie de couple

head

Communauté Reverso

  • Créez votre liste de vocabulaire
  • Participez au Dictionnaire Collaboratif
  • Mettez en valeur vos connaissances linguistiques
Publicité
"Dictionnaires français de définitions et de synonymes, © Synapse 2007 pour les données et © Softissimo 2007 pour le logiciel et la mise en page"
Advertising