attaquer en justice synonyme | dictionnaire français synonymes

Cordial Dico

attaquer

  

      v  
1    défier, affronter, provoquer, charger, oser  
[antonyme]   appréhender, fuir  
2    assaillir, agresser, cogner, frapper, battre  
[antonyme]   riposter, défendre, protéger  
3    détériorer, entamer, ronger, corroder, miner, altérer, rouiller  
[antonyme]   dérouiller, décaper, entretenir  
4    médire, injurier, insulter, blâmer, commérer, vilipender     (vieilli)   engueuler, dénigrer, calomnier, salir, esquinter, tympaniser, cingler, critiquer, baver, sermonner, décrier  
[antonyme]   louer, louanger, exalter, vanter, aduler  
5    combattre, s'affronter, fondre, commencer, lutter, guerroyer, engager, se colleter, découdre, bagarrer  
[antonyme]   lâcher, se rendre, passer à l'attaque, passer à l'offensive, prendre à partie, prendre l'offensive, rentrer dans le chou, rentrer dans le lard, rentrer dans le mou, tomber sur le paletot, tomber sur le râble  


attaquer la mémoire  
      v   dénigrer quelqu'un  
attaquer par derrière  
   s'attaquer par derrière      verbe pronominal   prendre à revers  
attaquer sur tous les fronts  
   attaquer sur tous les fronts      verbe pronominal   faire feu de tous bords  
contre-attaquer  
      v   riposter, repartir  
[antonyme]   quémander, requérir  
Dictionnaire Français Synonyme  
Dictionnaire Collaboratif     Français Synonymes
n.
tous les moyens qui permettent au défendeur de riposter à l'attaque en justice dont il est l'objet.
[Leg.]
n.
pouvoir reconnu aux sujets de droits de s'adresser à la justice pour obtenir le respect de leurs droits ou de leurs intérêts légitimes.
[Leg.]
n.
acte par lequel une personne soumet au tribunal une prétention.
[Leg.]
n.
terme générique désignant l'acte de procédure par lequel on somme une personne ou un témoin de comparaître devant un juge, un tribunal ou un conseil de discipline.
[Leg.]
n.
acte rédigé et signifié par huissier de justice.
[Leg.]
n.
non-conformité d'une demande en justice aux règles de droit applicables.
[Leg.]
n.
en vue de l'action, locution accolée à un mandat pour en désigner l'objet spécifique, le titulaire de l'action en justice confie par ce mandat à une personne mission d'entreprendre et de conduire le procès à sa place.
[Leg.]
n.
infraction de nature correctionnelle ou criminelle, réalisée par un mensonge en justice lors d'une déclaration irrévocable, faite sous la loi du serment.
[Leg.]
n.
droit qui fait l'objet d'une contestation en justice.
[Leg.]
n.
lien juridique d'origine légale, qui s'institue entre le demandeur et le défendeur et se superpose au rapport juridique fondamental dont la reconnaissance est demandée en justice.
[Leg.]
n.
action par laquelle le créancier demande en justice la révocation des actes d'appauvrissement accomplis en fraude de ses droits par le débiteur insolvable.
[Leg.]
n.
action en justice par laquelle l'acheteur demande la résolution de la vente en raison des vices cachés de la chose.
[Leg.]
n.
action tendant à faire reconnaître en justice, en dehors de tout intérêt né et actuel, la régularité ou l'irrégularité d'une situation juridique.
[Leg.]
n.
concours de deux ou plusieurs juridictions subordonnées à des souverainetés différentes, pour connaître d'une instance en justice, il y a alors conflit de juridictions.
[Leg.]
v.
Attention à ne pas confondre ces paronymes. "Attenter" signifie "porter atteinte" ; "intenter" signifie "former une demande en justice".
n.
adage selon lequel une action en justice n'est pas recevable si son auteur ne justifie pas de son intérêt à l'engager.
[Leg.]
n.
adage selon lequel une action en justice n'est pas recevable si son auteur ne justifie pas de son intérêt à l'engager.
[Leg.]
n.
contre celui qui ne peut agir en justice, la prescription ne court pas.
[Leg.]
n.
refus de la part d'un tribunal d'examiner une affaire qui lui est soumise et de prononcer un jugement - sauf s'il se déclare incompétent
[Leg.]
n.
expression usuelle pour désigner les juridictions spéciales instituées pour connaître des activités politiques contraires à l'intérêt général de l'Etat.
[Leg.]
exp.
s'emploie à propos d'une situation, d'un évènement qui permet à une victime d'obtenir ce qu'il est juste qu'elle obtienne, réparation des torts dont elle a souffert
n.
élève de l'Ecole nationale de la Magistrature recruté par concours, sur titres ou sur épreuves.
[Leg.]
n.
homme de loi dont la mission est destinée à faciliter la marche de l'instance et la bonne administration de la justice.
[Leg.]
v.
s'attaquer à une difficulté avec détermination
Expressio
n.
organe judiciaire principal des Nations Unies.
[Leg.]
n.
acte par lequel, à la demande du juge ou d'un particulier, un huissier de justice relate les constatations qu'il a faites.
[Leg.]
n.
organe juridictionnel chargé d'assurer le respect du droit dans l'interprétation et l'application des traités.
[Leg.]
v.
1. attaquer, réfuter une argumentation, une règle, une décision... 2. attaquer violemment et systématiquement une personne, ses idées...
Expressio
v.
1. attaquer (quelqu'un ou quelque chose) en termes violents 2. faire tomber (sur quelqu'un) une pluie d'injures ou de reproches
Expressio
v.
s'attaquer à quelque chose de très (trop) long ou d'impossible
Expressio (familier)

head

Communauté Reverso

  • Créez votre liste de vocabulaire
  • Participez au Dictionnaire Collaboratif
  • Mettez en valeur vos connaissances linguistiques
Publicité
"Dictionnaires français de définitions et de synonymes, © Synapse 2007 pour les données et © Softissimo 2007 pour le logiciel et la mise en page"
Advertising