chevalier synonyme | dictionnaire français synonymes

Cordial Dico

chevalier

, s  
      nm  
1    écuyer, commandeur, noble, preux, bailli, paladin, seigneur, cavalier, gentilhomme, aristocrate     (vieilli)   [antonyme]   citoyen     (vieilli)   prolétaire     (chevalier d'industrie, vieilli)   escroc     (vieilli)   aigrefin, pirate, fricoteur, voleur  
2    défenseur, partisan  
[antonyme]   ennemi, adversaire  


chevalier combattant  
      nm   philomachus pugnax, machète, machete pugnax  
omble chevalier  
      nm   salvelinus alpinus, omble arctique, truite alpine, truite arctique  
Dictionnaire Français Synonyme  
Cordial Dico

chevalier

  
      nm  
1      (histoire)   adepte de la chevalerie, institution militaire féodale associant la foi chrétienne à un idéal de loyauté et de courtoisie  
2      (histoire)   membre d'un ordre de chevalerie  
3    membre d'un ordre honorifique  
4      (zoologie)   oiseau échassier charadriidé proche du bécasseau  


chevalier d'industrie            n  
escroc, vivant de délits économiques  
chevalier-oiseau  
      nm   dans les lais de Marie de France, oiseau se transformant en chevalier  

Dictionnaire Français Définition  

un chevalier d'industrie exp.
un affairiste, un escroc
Un individu qui vit d'expédients
Expressio

Origine

Avec le sens moderne qu'on connaît aux mots de cette locution datant du XVIIe siècle et quelque peu tombée en désuétude, on est en droit de se demander comment elle peut avoir la signification indiquée.
C'est pourquoi nous allons devoir passer par un peu d'étymologie afin d'expliquer cette apparente bizarrerie.

Passons vite sur le chevalier qui est normalement quelqu'un supposé avoir une certaine noblesse et de l'entregent. Or si le « chevalier d'industrie » a bien le second, il est loin d'avoir la première, d'où l'emploi ironique.
Le chevalier, c'était aussi le héros de roman, et en particulier celui des romans picaresques espagnols d'où nous vient l'ancienne forme « chevalier de l'industrie » et où le personnage principal essaye en général de s'insérer dans une société où il n'a normalement pas sa place et au sein de laquelle il n'hésite pas à employer des moyens comme la ruse ou le vol pour subsister et vivre aux dépens de ceux qui ont la naïveté de le croire.

Exemple

« N'osant se faire voleur sur la grande route, parce que les lois sont actives contre certains crimes, il pare d'un vernis brillant la honte dont il se couvre, et vit paisible parmi nous. Le chevalier d'industrie est donc un voleur plus la lâcheté, un voleur d'autant plus à craindre, qu'au lieu de vous crier la bourse ou la vie ! il vous dévalise en souriant, et a l'air de vous protéger, alors même qu'il vous dépouille. »
Paris, ou le livre des cent-et-un - Tome XI - 1833

« - Il faut vous dire, mon oncle, dit le marquis, que Mathilde a toujours éprouvé pour ce... Comment dirai-je?
- Pour ce chevalier d'industrie, mordieu ! Est-ce que tu conserves à cet égard le moindre doute ?
- Pour ce chevalier d'industrie, soit ; ma femme a donc toujours ressenti pour lui une véritable antipathie.
- L'instinct féminin! fit le baron, il est un peu plus sûr que tout notre prétendu talent d'observation.

Commentaires additionnels:


head

Communauté Reverso

  • Créez votre liste de vocabulaire
  • Participez au Dictionnaire Collaboratif
  • Mettez en valeur vos connaissances linguistiques
Publicité
"Dictionnaires français de définitions et de synonymes, © Synapse 2007 pour les données et © Softissimo 2007 pour le logiciel et la mise en page"