Définition étouffe-chrétien français | dictionnaire français définition synonymes Reverso

Chercher aussi sur: Web Actualités Encyclopédie Images Expressions françaises avec
Cordial Dico

étouffe-chrétien

  

      nm inv  
familier   aliment de consistance épaisse qui étouffe (ce gâteau est un véritable étouffe-chrétien)  
Dictionnaire Français Définition  
Cordial Dico

étouffe-chrétien

  

      nm inv     (vieilli)   rata, galimafrée  

Dictionnaire Français Synonyme  

un étouffe-chrétien nm.
un mets d'une consistance épaisse, étouffante
Expressio
(familier et péjoratif)

Origine

Le 'chrétien', ici, n'est pas celui dont la religion est liée au christianisme. Il désigne simplement un être humain comme vous et moi, quelles que soient ses croyances ou incroyances, par opposition à l'animal ("il fait un temps à ne pas laisser un chrétien dehors").

Il existe certains mets, des pâtisseries souvent, qui, pour être délectables, n'en sont pas moins parfois un peu difficiles à mâcher ou à avaler.
Exemple : les montecaos (ou montecados ou mantecados), petits gâteaux excellentissimes mais très friables, occupant bien la bouche et interdisant de parler quand ils y sont, sous peine de crépir l'interlocuteur[1] ; ils donnent l'impression au mangeur qu'il est près de s'étouffer (on n'est pas loin du mélange masochiste de délice et de supplice).
De là cette appellation.

[1] Mais chacun sait qu'il est très mal élevé de parler la bouche pleine.

Exemple

« Tu pourrais encore, Tomazover, nous fabriquer de ces "étouffe-chrétiens" dont à Kobjercyn nous marquions les jours fastes »
Francis Ambrière - Les grandes vacances

Commentaires additionnels:

Pour garantir la qualité des commentaires, nous vous prions de vous identifier. C’est simple et rapide :
Ou Inscription/connexion sur Reverso

Pour ajouter des entrées à votre liste de vocabulaire, vous devez rejoindre la communauté Reverso. C’est simple et rapide:

Publicité