Définition blanchir français | dictionnaire français définition synonymes Reverso

Chercher aussi sur: Web Actualités Encyclopédie Images Expressions françaises avec
Cordial Dico

blanchir

  
      v  
1    donner une couleur blanche, pour un phénomène naturel  
2    devenir blanc pour des cheveux, le teint  
3    rendre blanc, laver  
4    disculper, rendre pur, rendre indiscutable  
5    donner à une somme d'argent de provenance illicite une apparence légale  
   se blanchir      emploi pronominal  
6    se disculper  
Dictionnaire Français Définition  
Cordial Dico

blanchir

  

      v  
1    nettoyer, laver     (vieilli)   débarbouiller, dégraisser, blanchoyer, savonner, lessiver, baigner  
2    décolorer, javelliser, chauler, nettoyer, laver, ébrancher, azurer, barbouiller, dégraisser     (vieilli)   débarbouiller, éclaircir  
[antonyme]   ternir, souiller, tacher  
3      (au figuré)   blêmir, innocenter, laver, nettoyer, acquitter, couvrir  
[antonyme]   noircir, souiller, salir  
4    couvrir, se disculper, se justifier  
[antonyme]   blâmer, condamner, accuser  


blanchir sous le harnais  
      v   vieillir dans un emploi  

Dictionnaire Français Synonyme  

blanchir de l'argent v.
donner à de l'argent malhonnêtement acquis une existence légale en dissimulant les preuves de son origine
Expressio

Origine

Un célèbre proverbe dit que « bien mal acquis ne profite jamais » ou, autrement dit « on ne tire aucun avantage d’une possession ou d’un privilège obtenu par malhonnêteté ».
Mais si c'était toujours vrai, les truands, escrocs et autres pourvoyeurs de drogues ne s'achèteraient pas de superbes voitures ou propriétés, ne vivraient pas comme des nababs, et ne jugeraient pas utile de continuer à s'adonner à leur activité.

Le problème, pour ces aigrefins, est de remettre en circulation l'argent accumulé malhonnêtement en le faisant passer pour des espèces 'honnêtes' obtenues dans la plus pure légalité, donc en faisant disparaître les preuves de son origine frauduleuse.

Depuis le début du XIIe siècle, « blanchir » signifie « rendre blanc », ce qui n'est pas vraiment fait pour étonner.

Exemple

« Parmi les exemples typiques du processus traditionnel du blanchiment, figurent "les fourmis japonaises". Des faux touristes reçoivent une commission du trafiquant qu'ils aident à blanchir son argent sale. Le trafiquant distribue à ces faux touristes une somme d'argent au-dessous du seuil de révélation imposé par la France ou l'Union Européenne. Dotés de ces fonds, ils viendront à Paris pour acheter des articles de luxe. Une fois qu'ils retournent dans leur pays, ils touchent leurs commissions suite à la remise de leurs achats aux trafiquants. Ce dernier commercialise ces articles comme étant des objets venus de Paris et vendus dans une boutique qui lui appartient. »
Bernard Guillon - Méthodes et thématiques pour la gestion des risques - 2008

Compléments

Il existe une origine répandue qui dit que cette expression vient de l'époque d'Al Capone qui blanchissait son argent via la chaîne de blanchisseries « Sanitary Cleaning Shops » dont il se serait porté propriétaire en 1928 dans ce seul but.
Bien sûr, pour qui aime les plaisanteries, blanchir via une blanchisserie est une excellente raison de faire naître une expression comme la nôtre.
Certes, mais la version anglaise « to launder (the) money » (blanchisserie se dit laundry en anglais) est attestée pour la première fois en 1975 dans le journal anglais The Guardian, à propos de mouvements de fonds étranges d'un comité de réélection de Richard Nixon au moment du scandale du WaterGate, soit bien après le décès d'Al Capone en 1947, et après l'apparition de la version française vers 1960.
Autant dire que cette hypothèse n'est probablement qu'une légende.

Commentaires additionnels:

Pour garantir la qualité des commentaires, nous vous prions de vous identifier. C’est simple et rapide :
Ou Inscription/connexion sur Reverso

Dictionnaire Collaboratif     Français Définition
v.
1. exercer longtemps le même métier
2. acquérir une expérience reconnue dans un domaine
Expressio
n.
entreprise à l'activité fictive servant à recevoir des transferts financiers d'autres sociétés ou d'activités illégales dans le but d'évader le fisc ou de blanchir de l'argent
Pour ajouter des entrées à votre liste de vocabulaire, vous devez rejoindre la communauté Reverso. C’est simple et rapide:

Publicité