Définition bouillon français | dictionnaire français définition synonymes Reverso

Chercher aussi sur: Web Actualités Encyclopédie Images Expressions françaises avec
Cordial Dico

bouillon

  
      nm  
1    bulle s'élevant à la surface d'un liquide qui bout  
2    liquide obtenu en faisant bouillir des légumes  
3      (journalisme)   invendus d'un journal, d'une revue  
4      (couture)   pli bouffant  


boire un bouillon            v  
boire la tasse; au sens figuré, perdre beaucoup  
bouillon de culture         n  
au sens figuré   contexte favorable  
bouillon-blanc  
      nm     (botanique)   plante sauvage de la famille des verbascacées  
court-bouillon  
      nm     (cuisine)   liquide auquel on mêle des aromates, servant à faire cuire le poisson  
passe-bouillon  
      nm     (cuisine)   passoire à mailles très fines pour passer le bouillon  
quart-bouillon  
      nm     (histoire)   régime de gabelle dans lequel l'impôt n'était payé que sur un quart de la production de sel  
Dictionnaire Français Définition  
Cordial Dico

bouillon

, s  
      nm  
1    consommé, potage, soupe, court-bouillon, pot-au-feu, brouet     (vieilli)   lavasse, décoction  
2      (au figuré)   échec, fiasco, insuccès, défaite, revers, avortement     (vieilli)   bide, faillite, four, plantage     (vieilli)   veste  


boire un bouillon  
      v   avaler de l'eau en nageant, subir un revers de fortune  
bouillon blanc  
      nm   cierge de Notre-Dame, herbe de Saint-Fiacre, herbe à bonhomme, molène Thapsus, verbascum linnaei, verbascum schraderi, verbascum thapsus  
bouillon-blanc  
      nm   molène  
bouillon de culture  
      nm   milieu favorable  
bouillon de poule  
      nm   potage  
bouillon d'onze heures  
      nm   breuvage empoisonné  
c'est clair comme du bouillon d'andouille  
      adv   incompréhensible  
porter à gros bouillon  
      v   bouillir  
prendre un bouillon  
      v   échouer  

Dictionnaire Français Synonyme  

bouillon d'onze heures nm.
breuvage empoisonné
Expressio
(familier et vieilli)

Origine

Au XVIIe siècle, "donner le bouillon", c'était 'empoisonner'.
Il était en effet facile, sous prétexte d'amener sa nourriture ou son bouillon du soir à quelqu'un, de lui porter une mixture qui allait le faire passer de vie à trépas.

Mais pourquoi 'de onze heures' (sous sa forme élidée en usage à l'époque) ?

Cela reste mystérieux, mais Claude Duneton en donne une explication qui semble tenir la route :
Si on admet qu'il s'agit de onze heures du soir, donc de la dernière heure de la journée (minuit marquant le début de la journée suivante), on a affaire à un jeu de mots entre la dernière heure du jour et la dernière heure de la personne condamnée.

Commentaires additionnels:

Pour garantir la qualité des commentaires, nous vous prions de vous identifier. C’est simple et rapide :
Ou Inscription/connexion sur Reverso

Dictionnaire Collaboratif     Français Définition
v.
1. se planter (familier), déposer le bilan, se casser la figure, échouer 2. boire un bouillon
n.
sorte de boule de pâte à pain que l’on cuit doucement dans le bouillon odorant de la potée (sorte de pot-au-feu au chou et à la viande de porc). C’est une recette originaire de Corrèze
Pour ajouter des entrées à votre liste de vocabulaire, vous devez rejoindre la communauté Reverso. C’est simple et rapide:

Publicité