Chercher aussi sur: Web Actualités Encyclopédie Images Expressions françaises avec
Cordial Dico

flanc

  
      nm  
1      (anatomie)   partie latérale d'un corps  
2      (construction)   partie latérale d'une construction, d'un objet...  
3    côté gauche ou droit d'une troupe en manœuvres  


abat-flanc  
      nm     (agriculture)   planche de séparation dans une écurie, suspendue verticalement au toit  
bas-flanc   , bat-flanc  
      nm  
1      (agriculture)   pièce de bois séparant les chevaux dans une écurie  
2    cloison entre des lits, des châlits  
bat-flanc   , bas-flanc  
      nm inv  
1      (agriculture)   pièce de bois séparant les chevaux dans une écurie  
2    cloison entre des lits, des châlits  
prêter le flanc            v  
s'exposer aux attaques, donner prise  
flanc-garde  
      nf     (armée)   détachement précédant les flancs d'une troupe armée  
serre-flanc  
      nm     (technologie)   pièce de la presse serrant sur les côtés  
tire-au-flanc  
      nm inv  
familier   personne paresseuse qui cherche constamment à échapper aux corvées  
tirer au flanc            v  
éviter les corvées  
Dictionnaire Français Définition  
Cordial Dico

flanc

, s  
      nm  
1    aine, hanche, pente, croupe  
2      (par extension)   aile, pan, pavillon  
[antonyme]   centre, intérieur  


architecture à flanc de coteau  
      nf   maisons en montagne, architecture de montagne  
bat-flanc  
      nm inv   cloison, barrière  
comme deux ronds de flanc  
      adv   soufflé  
de flanc  
      adj inv   de côté  
en être comme deux ronds de flanc  
      forme du verbe être   être étonné, être surpris  
tire-au-flanc  
      nm inv   paresseux     (vieilli)   tire-au-cul, flemmard     (vieilli)   branleur     (vieilli)   glandeur     (vieilli)   cossard, feignant, cancre  
[antonyme]   actif, travailleur, laborieux  
tirer au flanc  
      v   paresser  

Dictionnaire Français Synonyme  

tirer au flanc exp.
éviter le travail, les corvées
Expressio
(familier)
on dit aussi vulgairement tirer au cul

Origine

Ceux qui s'amuseraient à utiliser un flan comme munition d'un lance-pierres ou d'un canon auraient certainement de graves déconvenues ou bien pourraient en rester comme deux ronds de flan devant le résultat obtenu. Et pourtant, dans certaines lectures, l'orthographe de l'expression pourrait laisser croire que c'est bien de cela qu'il s'agit[1].

Cette expression nous viendrait du milieu militaire à la fin du XIXe siècle.
Dans une armée en ordre de bataille, il y a l'avant de la troupe, le front, là où ça chauffe, où il est possible de faire preuve d'héroïsme et/ou de mourir très rapidement, et les flancs (dénomination utilisée dans ce contexte depuis le XVIe siècle), lieux généralement plus calmes où il vaut mieux se trouver si on n'a trop l'intention de mourir bêtement pour une cause qui nous dépasse (sauf, bien entendu, quand un ennemi belliqueux décide d'attaquer aussi par les flancs, l'imbécile).

Exemple

« - Vous pensez qu'il sort le soir ?
- Non pas lui, en tous cas, il n'en a pas la réputation. Disons qu'il a un côté tire-au-flanc et passe beaucoup de temps près du distributeur de boissons. »
Gérard Faure - Les innocents de Roc'h Tredudon

Compléments

Certains dictionnaires anciens proposent une autre explication pour le 'flanc' en faisant un lien avec les animaux qui se couchent sur le flanc pour se reposer. Qui dit repos, dit aussi parfois paresse. Et qui dit paresse, dit usage de moyens pour éviter les choses fatigantes comme les corvées, par exemple.

Cette expression s'est rapidement substantivée en "tire-au-flanc" pour désigner celui qui tire au flanc.

Commentaires additionnels:

Pour garantir la qualité des commentaires, nous vous prions de vous identifier. C’est simple et rapide :
Ou Inscription/connexion sur Reverso

Dictionnaire Collaboratif     Français Définition
v.
s'amarrer bord à bord, flanc à flanc (pour des bateaux)
Expressio
Pour ajouter des entrées à votre liste de vocabulaire, vous devez rejoindre la communauté Reverso. C’est simple et rapide:

Publicité