Chercher aussi sur: Web Actualités Encyclopédie Images Expressions françaises avec
Cordial Dico

haro

  
      nm     (droit)   cri pour exciter les chiens  


crier haro sur            v  
s'indigner contre  
Dictionnaire Français Définition  
Cordial Dico

haro

, s  
      nm   à l'aide, au secours     (crier haro sur)   railler, vilipender, bafouer  


crier haro  
      v   attirer la réprobation sur quelqu'un  
crier haro sur le baudet  
      v   désigner quelqu'un à la vindicte publique  

Dictionnaire Français Synonyme  

Consulter aussi:

crier haro sur, harlou, harpon, hadron

crier haro (sur le baudet) v.
1. manifester publiquement son indignation ou sa réprobation envers quelqu'un ou quelque chose
2. désigner quelqu'un (parfois injustement) à la vindicte populaire
3. accuser un innocent, désigner un bouc émissaire
Expressio

Origine

Le terme 'haro', qui ne s'emploie plus maintenant que dans cette locution, a eu plusieurs usages autrefois.

Au XIVe siècle, il servait à exciter les chiens au cours d'une chasse, lorsque le gibier était surpris et que les canidés devaient le poursuivre.
Au XIIIe siècle, il était employé pour marquer la fin d'une foire ou bien la fin de la vente d'une denrée.
Au XIIe siècle, c'était un cri poussé par une personne qui se faisait agresser, ce qui donnait le droit et le devoir aux témoins et voisins de secourir l'infortuné et de capturer le coupable.

C'est principalement de cette dernière utilisation que vient le sens de notre expression puisqu'on y désignait un coupable devant les autres personnes présentes.

C'est encore une fois grâce à Jean de la Fontaine, dans la fable "Les animaux malades de la peste" (Lien externe), que ce terme a évité l'oubli vers lequel il se dirigeait.

Exemple

« (…) il est bon de hausser la voix et de crier haro sur la bêtise contemporaine (…) »
Charles Baudelaire - Curiosités esthétiques, Salon de 1859

« Alors pourquoi quand nous, tout à l'heure… quand nous nous sommes permis… mais permis quoi ?… vraiment rien, moins que rien… pas même la largeur de notre langue… pourquoi aussitôt haro sur les baudets ? »
Nathalie Sarraute - Vous les entendez ?

Commentaires additionnels:

Pour garantir la qualité des commentaires, nous vous prions de vous identifier. C’est simple et rapide :
Ou Inscription/connexion sur Reverso

Pour ajouter des entrées à votre liste de vocabulaire, vous devez rejoindre la communauté Reverso. C’est simple et rapide:

Publicité