Chercher aussi sur: Web Actualités Encyclopédie Images Expressions françaises avec
Cordial Dico

lame

  
      nf  
1    partie tranchante d'un outil, d'un instrument servant à couper, à gratter  
2    morceau d'une matière dure, plat et étroit  
3    forte vague de la mer  
4      (botanique)   lamelle sous le chapeau de nombreuses classes de champignons dits "champignons à lames"  
5      (anatomie)   membrane mince et allongée formant cloison  
6    au sens figuré   phénomène violent et soudain  


brise-lame  
      nm   maçonnerie édifiée à l'entrée d'un port, destinée à stopper les vagues  
contre-lame  
      nf   flot qui arrive en sens contraire  
guide-lame  
      nm     (technologie)   pièce guidant la lame de la faucheuse  
lamé  
      adj m  
1    se dit d'une étoffe, d'un tissu enrichi de minces lames d'or ou d'argent  
      nm  
2    étoffe, tissu enrichi de minces lames d'or ou d'argent  
porte-lame   , porte-lames  
      nm   support de la lame d'une faucheuse ou d'une machine-outil  
Dictionnaire Français Définition  
Cordial Dico

lame

, s  
      nf  
1    métal, épée, cimeterre, dague, fer  
2    lamelle, plaque  
3    vague, flot, vaguelette, rouleau  
[antonyme]   goutte, suintement  
4    lamelle  
5    membrane, opercule  


lame de fond  
      nf   onde de tempête  
lame de tempête  
      nf   onde de tempête  
lamé or  
      nm   doré, lamé  

Dictionnaire Français Synonyme  

Consulter aussi:

lamé, lamer, lamdé, lamfé

fine lame nf.
1. personne d'une grande habileté (souvent mâtinée de ruse)
2. esprit intelligent et vif
Expressio

Origine

Ne dit-on pas de quelqu'un de très perspicace, astucieux et/ou vif, qu'il a un esprit acéré ? Acéré comme peut l'être une lame pointue et bien aiguisée...

À son origine, l'expression nous vient du monde de l'escrime où, au XVIe siècle, une fine lame, d'abord précédée de "une bonne lame", désignait un bon escrimeur.
Cela se comprend aisément, la lame étant celle de l'épée et le qualificatif 'fin' étant utilisé avec son sens de "qui excelle dans une activité réclamant de l'adresse et du discernement".

Et comme pour être une fine lame, il faut non seulement être habile, mais aussi rusé, pour pouvoir atteindre son adversaire au moment où il ne s'y attend pas, il est assez logique que l'expression ait pris le sens figuré indiqué, vers la fin du XVIIe siècle.
Quant au deuxième sens proposé, il est bien entendu dérivé de la vivacité et de l'intelligence du combat du bon escrimeur.

Exemple

« À une fine lame de cette trempe, Asselin épuisé peut donc confier, sans crainte, son "Nationaliste" qui en bien besoin. »
Hélène Pelletier-Baillargeon - Olivar Asselin et son temps : Le militant - 1996

« A demi couchée dans ma chaise longue, je lutte de subtilité et d'esprit avec notre receveur qui est une fine lame, comme vous savez, en matière de goût. »
Le magasin de librairie - L'année littéraire - 1859

Compléments

Au XVIe siècle, une "vieille lame" était une personne d'expérience.

Commentaires additionnels:

crepidule:

origine : escrime

Pour garantir la qualité des commentaires, nous vous prions de vous identifier. C’est simple et rapide :
Ou Inscription/connexion sur Reverso

Dictionnaire Collaboratif     Français Définition
nm.
coutelas ou épée en usage du XIIIe au XVe siècle, à large lame droite et à un tranchant placé suivant le contour le plus long
nf.
arme munie d'une lame (par opposition à arme à feu )
Expressio
nm.
outil muni d'un petit manche et d'une lame incurvée utilisé pour retirer les mauvaises herbes
nf.
Biseau formant le tranchant d'une lame. Elle peut être plate, creuse, en ciseau ou convexe.
[Coutellerie]
n.
instrument tranchant, composé d'une lame et d'un manche
Pour ajouter des entrées à votre liste de vocabulaire, vous devez rejoindre la communauté Reverso. C’est simple et rapide:

Publicité