Définition réception français | dictionnaire français définition synonymes Reverso

Chercher aussi sur: Web Actualités Encyclopédie Images Expressions françaises avec
Cordial Dico

réception

  
      nf  
1    fait de recevoir quelque chose, une marchandise, un paquet...  
2    action, manière de recevoir quelqu'un  
3    service d'accueil pour les clients  
4    lieu d'accueil  
5    réunion mondaine  
6    fait d'être reçu dans un groupe, une charge, etc.  
7      (sports)   dans certains jeux de balle, fait de recevoir la balle  
8    manière de tomber après une chute  
9      (droit)   fait d'accepter  


accusé de réception            n  
avis informant l'expéditeur que l'envoi est parvenu à son destinataire  
accuser réception            v  
signaler, par un avis, que l'on a reçu un message, une lettre...  
émission-réception  
      nf     (radio)   relatif à la double fonction d'émission et de réception d'antennes, de postes  
réception de travaux            n  
acte par lequel le client accepte la livraison d'un ouvrage  
Dictionnaire Français Définition  
Cordial Dico

réception

, s  
      nf  
1    hospitalité, bienvenue, accueil  
2    accueil, hall, entrée  
3    bal, garden-party, gala, cérémonie, thé, cocktail, surprise-partie, dîner, fête, soirée, repas  
4    intronisation, investiture, admission  
[antonyme]   refus, rejet  


accuser réception  
      v   notifier à l'expéditeur la réception de quelque chose  
notifier à l'expéditeur la réception  
      v   accuser réception  
pièce de réception  
      nf   salon  
réception des travaux  
      nf   fin des travaux  
réception directe des satellites  
      nf   télévision par satellite  
réception par le public  
      nf   appréciation  
salle de réception  
      nf   salon  

Dictionnaire Français Synonyme  

accuser réception v.
signaler avoir reçu (un message, un courrier...)
Expressio

Origine

Bien sûr, dans un hôtel, si elle ne fait pas correctement son travail, il est toujours possible d'accuser la réception d'incompétence, puis de réclamer réparation en lui envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception.

Mais ce n'est pas cette première accusation (au sens de "mise en cause") que nous allons évoquer ici, mais une seule parmi les quelques autres significations du verbe 'accuser'.
C'est en effet en 1627 qu'on trouve pour la première fois trace d'une autre 'accusation', celle qui consiste à 'reconnaître' ou 'signaler', acception qu'on va trouver entre autres dans la locution "accuser la réception" qui se raccourcira en 1835 en un accuser réception.

Exemple

« Tout fonctionnaire doit accuser réception avec une exactitude rigoureuse à l'autorité supérieure des circulaires et instructions qui lui sont adressées. Il importe que l'accusé de réception relate la date et l'objet de la lettre, et qu'il rappelle le service ou bureau d'où émane la dépêche. Quelquefois l'accusé de réception se fait par émargement sur une feuille , dans les arrondissements où se trouvent des porteurs de correspondance. »
Maurice Block - Dictionnaire de l'administration française‎ - 1856

Commentaires additionnels:

alexundersky:

Les français l'accusent ,les hollandais la reconnaissent et les anglai...

crepidule:

unlexiking : même si réception n'avait rien fait !

Pour garantir la qualité des commentaires, nous vous prions de vous identifier. C’est simple et rapide :
Ou Inscription/connexion sur Reverso

Dictionnaire Collaboratif     Français Définition
v.
1. réceptionner de manière hostile, sous les huées
2. chasser, mettre à la porte brutalement
Expressio
(familier)
(vieux au sens 2)
Pour ajouter des entrées à votre liste de vocabulaire, vous devez rejoindre la communauté Reverso. C’est simple et rapide:

Publicité