Définition révérence français | dictionnaire français définition synonymes Reverso

Chercher aussi sur: Web Actualités Encyclopédie Images Expressions françaises avec
Cordial Dico

révérence

  
      nf  
1    respect profond  
2    profond salut dans lequel participe tout le corps  


tirer sa révérence         v  
familier   s'en aller  
tirer sa révérence à quelqu'un            v  
le quitter  
Dictionnaire Français Définition  
Cordial Dico

révérence

, s  
      nf  
1    gloriole, ménagement, fierté, fétichisme, respect, orgueil  
[antonyme]   irrévérence, inconvenance, impertinence  
2    salamalec, courbette, inclination, salut, vénération  


faire une révérence  
      v   saluer  
tirer sa révérence  
      v   partir, quitter  

Dictionnaire Français Synonyme  

tirer sa révérence v.
1. s'en aller
2. mourir
3. abandonner, renoncer
Reverso/Expressio

Origine

Au XIIe siècle, la révérence désigne d'abord un grand respect, parfois mêlé de crainte (on pouvait s'adresser à quelqu'un de haut placé avec révérence).
Par extension, c'est devenu, au milieu du XIVe siècle, le salut cérémonieux qui était la marque de ce respect, adressé aux personnes de rang supérieur ou aux autorités ecclésiastiques.

C'est ensuite devenu un geste de civilité, principalement réservé aux femmes, pour saluer une autre personne ou pour prendre congé.
Et c'est d'après ce dernier usage que tirer sa révérence est apparu au début du XVIIIe siècle pour dire d'une personne qu'elle s'en va, mais sans qu'on se préoccupe de savoir s'il y a eu ou pas le salut du même nom.

Sur ce, certains curieux vont se demander : "mais pourquoi avoir utilisé le verbe 'tirer' dans cette expression ?"
Simplement parce qu'à l'époque où le salut cérémonieux était pratiqué, à la cour par exemple, "tirer le pied" avait le sens de "porter son pied en arrière pour saluer" ;

Exemple

« (…) vous bourriez une petite valise et vous nous tiriez la révérence : vous repartiez chez vous, dans vos patelins. »
Georges Duhamel - Récits des temps de guerre - 1949

« (…) il était insaisissable. On croyait l'avoir pipé, le tenir dans un bon filet, et il glissait entre les mailles. Il tirait sa révérence et chantait le chant du départ. »
Georges Duhamel - Inventaire de l'abîme - 1944

« (…) j'aurais, certainement, tiré ma révérence au prix Nobel si, pour l'obtenir, il m'avait fallu rien renier. »
André Gide - Journal - 1947

Commentaires additionnels:

Pour garantir la qualité des commentaires, nous vous prions de vous identifier. C’est simple et rapide :
Ou Inscription/connexion sur Reverso

Pour ajouter des entrées à votre liste de vocabulaire, vous devez rejoindre la communauté Reverso. C’est simple et rapide:

Publicité