Définition se faire la malle français | dictionnaire français définition synonymes Reverso

Chercher aussi sur: Web Actualités Encyclopédie Images Expressions françaises avec
se faire la malle v.
partir, s'enfuir
Expressio
(très familier)

Origine

Selon le Robert, une malle est un "coffre destiné à contenir les effets qu'on emporte en voyage". Elle est donc, de nos jours, comparable à une valise, chose que l'on prépare avec plus ou moins d'ardeur avant de partir en voyage, qu'il soit personnel ou d'affaires.
C'est pourquoi, même si ça ne se dit plus vraiment aujourd'hui, il était tout-à-fait normal autrefois, lorsqu'on préparait un long déplacement, de "faire sa malle".

Alors en quoi se faire la malle a-t-elle une autre signification que "faire sa malle" ?

Cette expression semble apparaître vers 1935 dans les milieux carcéraux pour signifier "s'évader".
Construite sur le même modèle que les expressions argotiques "se faire la belle" ou "se faire la paire", elle marque simplement le fait que l'évadé est, au figuré, "parti en voyage" et qu'il a donc préparé et emporté sa malle ;

Exemple

« Elle était là, dans mon bureau, secouée, plaquée, accrochée à son sac, en déluge, parce que son mari s'était fait la malle, en la laissant avec ses trois enfants. »
Geneviève Dormann - Le bateau du courrier

Compléments

On peut signaler que :

  • Au XVIe siècle, "trousser en malle", c'était "enlever par surprise" (bizarrement, au XVIIe, "troussé en malle" voulait dire "mort", ce qui laisse supposer que ceux qui se faisaient "trousser en malle" subissaient en général un sort funeste)
  • À la fin du XVIIe, "plier sa malle" signifiait "mourir" ("faire sa malle" voulait dire la même chose à la fin du XIXe)
  • Au même moment que l'apparition de notre expression, "faire la malle à quelqu'un", c'était le quitter, l'abandonner.

Commentaires additionnels:

Pour garantir la qualité des commentaires, nous vous prions de vous identifier. C’est simple et rapide :
Ou Inscription/connexion sur Reverso

Dictionnaire Collaboratif     Français Définition
v.
s'évader
Expressio
(familier)
exp.
se faire pénétrer sexuellement
Reverso/Expressio
(vulgaire)
v.
se faire avoir ; se laisser berner
[Fam.]
exp.
se faire du souci
Expressio
(familier)
v.
se faire gronder, réprimander
Expressio
(familier)
v.
se faire attraper (en train de faire une bêtise)
[Fam.];[Arg.]
v.
1. pour un officier, se faire relever de son commandement
2. par extension, pour quelqu'un ayant des responsabilités, être mis en disgrâce ou être frappé d'une sanction disciplinaire (mise à la retraite, révocation, licenciement...)
Expressio
v.
se faire petit, discret, dans l'espoir de passer inaperçu
v.
s'inquiéter, se faire du souci
Expressio
(familier)
v.
se faire passer pour malade pour éviter de faire quelque chose dont on n'a pas envie
Reverso/Expressio
(péjoratif)
v.
1. se faire éconduire
2. se voir brutalement refuser quelque chose
Reverso/Expressio
(argot)
on dit aussi aller se faire téter, aller se faire voir
v.
se faire rappeler à l'ordre, plutôt vivement
Expressio
(familier)
vp.
1. aiguiser ses dents 2. [figuré] s'entraîner, faire son apprentissage
Ex. (2) : "il s'est fait les dents dans la publicité avant son premier long métrage".
v.
recevoir une contravention, une amende, une punition
[Fam.]
v.
se mettre en valeur de manière imméritée ou exagérée, se vanter
Expressio
(familier)
vp.
se faire servir
[figuré] Ex. : "le repas était prêt, je n'avais plus qu'à me mettre les pieds sous la table".
v.
se faire brutalement, désagréablement éconduire
Expressio
(très familier)
s’emploie souvent en impérative va te faire voir chez les Grecs, qu'il aille se faire voir chez les Grecs
v.
tuer qqn ; faire du mal à qqn
[familier]
v.
se bercer d'illusions
id.
exprimer une très grande lassitude par rapport à une situation en train de se dérouler.
Expression familière : Syn = se faire chier à mort, se faire vraiment chier, se faire chier à mourir
v.
se faire du souci
Expressio
(familier)
exp.
s'inquiéter, se faire du souci
Expressio
vp.
s'inquiéter vivement
[figuré] Synonyme : "se faire un sang d'encre".
exp.
se faire ignorer ; se faire rejeter
[Fig.]
Pour ajouter des entrées à votre liste de vocabulaire, vous devez rejoindre la communauté Reverso. C’est simple et rapide:
Cordial Dico

faire

  
      v  
1    dans l'absolu   donner naissance (Dieu fit le ciel et la terre)  
2    par extension, familier   enfanter pour une femme, une femelle, rendre enceinte pour un homme, un mâle, produire des fleurs, des fruits pour une plante  
3    par extension   créer, établir (Garibaldi a fait l'Italie d'aujourd'hui) être l'auteur de (il a fait le dernier film) composer (faire un livre, un tableau)  
4    évacuer des matières fécales, des excréments  
5    émettre, sécréter (les citrons font du jus, le savon fait de la mousse)  
6    fabriquer, construire (l'araignée fait sa toile, le maçon fait une maison)  
7    préparer (faire la cuisine)  
8    mettre en ordre, nettoyer (faire le ménage, faire les cuivres)  
9    étudier (faire ses devoirs)  
10    ramasser, récolter (faire du bois, faire les foins)  
11    gagner, obtenir (faire de l'or, faire recette)  
12    lever, capturer, (faire une nouvelle recrue, faire un prisonnier)  
13    résulter (un et un font deux)  
14      (médecine)   avoir, contracter (faire de la fièvre, faire une dépression)  
15    avoir une occupation, un métier (que faites-vous dans la vie ?)  
16    parcourir, visiter, écumer (faire tout le chemin à pied, faire les magasins, faire les bistrots)  
17    vendre, distribuer (faire le gros et le détail, faire du prêt-à-porter)  
18    mesurer, peser (ça fait six mètres, ça fait deux kilos)  
19    imiter, simuler (faire le pitre, faire le malade)  
20      (théâtre)   tenir un rôle (il fait Sganarelle)  
21    transformer (ce que la vie a fait de lui)  
22    imaginer, se représenter (on le fait plus fort qu'il n'est)  
23    causer, avoir un effet sur (faire le mal, ça ne vous fait rien)  
24    servir de (le canapé fait lit)  
25    agir (faites donc !)  
26    exprimer par la voix (je m'en vais, fit-elle)  
27    paraître, sembler (ce tableau fait très bien dans la cuisine, il fait vieux)  
28    utilisé comme substitut   " tu as payé la note ? non, c'est lui qui l'a fait "  
29    à la forme impersonnelle   exprime les conditions de l'atmosphère, du milieu (il fait chaud, il fait bon vivre ici) le temps écoulé (ça fait deux ans) le constat (ça fait que nous devons partir)  
30    au futur   devenir (il ne fera pas un bon cuisinier)  
      v  
31    s'améliorer, se bonifier, se former  
32    devenir, commencer à être (se faire vieux, sa voix se faisait tremblotante)  
33    se rendre (se faire beau, se faire avocat, se faire moine)  
34    se tourmenter (se faire du souci)  
35    formuler en soi (se faire une raison)  
   se faire             emploi pronominal  
36    être à la mode, être en usage (ça se fait à Paris, ça s'est toujours fait)  
37    s'habituer (on s'y fait)  
38    argot   se taper, s'offrir  
Dictionnaire Français Définition  

Publicité
Advertising