Chercher aussi sur: Web Actualités Encyclopédie Images Expressions françaises avec
Cordial Dico

sifflet

  
      nm  
1    petit instrument qui sert à siffler, souffler pour produire un son aigu  
2    par analogie avec l'embouchure du sifflet   taillé en biseau (cale sifflet)  
3    marque de désapprobation faite en sifflant  
4    argot   gosier  


couper le sifflet à quelqu'un            v  
interloquer quelqu'un  
sifflet-déviateur  
      nm     (pétrologie)   appareillage permettant la déviation du forage  
Dictionnaire Français Définition  
Cordial Dico

sifflet

, s  
      nm  
1    appeau, huchet, pipeau, cor  
2    bravo, signal, acclamation, cri, applaudissement     (vieilli)   [antonyme]   bide     (vieilli)   flop, quolibet  
3      (argotique)   gosier, margoulette, gorge  


coup de sifflet  
      nm   signal  
coup de sifflet final  
      nm   signal d'arrêt  
couper le sifflet  
      v   faire taire, étonner  
pendre au nez comme un sifflet de deux  
      v   menacer  
rincer le sifflet  
   rincer le sifflet      verbe pronominal   boire  

Dictionnaire Français Synonyme  

couper le sifflet v.
laisser coi, empêcher de s'exprimer (par la stupeur, l'étonnement, la peur...).
Expressio
(familier)

Origine

Voilà une expression qui, lorsqu'elle est apparue au XVIe siècle, avait un sens autrement plus barbare.
En effet, à cette époque, le sifflet, au figuré, désignait le gosier, cet endroit où passe la trachée-artère par laquelle on respire et qui peut siffler, pendant certaines maladie. Alors couper le sifflet n'avait d'autre signification qu'égorger, ce qui était une excellente manière d'empêcher quelqu'un de s'exprimer. Définitivement.
On trouvait aussi "serrer le sifflet" pour étrangler.

C'est au cours du XVIIIe siècle que le sens s'est fortement atténué pour devenir celui d'aujourd'hui, lorsqu'on empêche une personne de s'exprimer en raison de l'étonnement, l'indignation ou la peur qu'on lui inflige.

Exemple

« Pardieu ! s'écria Sancho, voilà ce qui s'appelle répondre. N'ajoutez plus rien, mon cher maître : vous avez coupé le sifflet à ce beau monsieur qui nous dit qu'il n'y a point de chevaliers errants, point de géants, point de fantômes. »
Miguel de Cervantes Saavedra - Don Quichotte de la Manche

Commentaires additionnels:

Pour garantir la qualité des commentaires, nous vous prions de vous identifier. C’est simple et rapide :
Ou Inscription/connexion sur Reverso

Pour ajouter des entrées à votre liste de vocabulaire, vous devez rejoindre la communauté Reverso. C’est simple et rapide:

Publicité